Les points à connaître sur l’intégration professionnelle des personnes souffrant de handicap

0
162

Le travail est une occupation propre à l’Homme. Cela lui permet de subvenir à ses besoins, des plus basiques au plus complexes. Il s’agit même d’un droit fondamental consacré et garanti à tous sans discrimination par la constitution et la législation sociale, du moins en France. Cela s’applique également aux personnes en situation de handicap.

Offrir aux handicapés un cadre de vie de digne avec un emploi adapté

L’intégration des travailleurs handicapés est l’un des principaux enjeux de la société moderne. Le respect de la dignité humaine implique qu’on les considère comme des personnes ordinaires. Il faudra ainsi leur offrir un emploi stable pour vivre de manière indépendante sans compter constamment sur la charité d’autrui ou sur les aides accordées par l’Etat. Pour cela, plusieurs mesures ont été prises. Cela commence d’abord par la sensibilisation des employeurs sur les différentes formes de déficience et donc aller au-delà des idées reçues. En effet, la plupart des gens ont des préjugés négatifs lorsqu’il est question d’un individu amoindri par un handicap.

De ce fait, les sociétés refusent  catégoriquement de les recruter. De plus, le chef d’entreprise conserve toujours la faculté de choisir qui ils veulent embaucher, sans être obligé d’évoquer les motifs. Or, être en situation de handicap ne signifie pas que l’on ne possède pas les qualifications nécessaires  pour accomplir  certaines  tâches.

Une aide pour l’intégration

Il existe bon nombre de besognes  compatibles  avec la plupart des handicaps. Tel est le cas par exemple des entreprises de conditionnement qui ne requièrent ni trop de déplacement, ni trop de connaissance technique. Mais grâce au travail non négligeable des entreprises ou  des associations  à but social spécialisé, d’autres métiers deviennent accessibles à ces personnes amoindries.

Différents organismes mettent donc tout en œuvre pour responsabiliser les personnes fragilisées afin qu’elles s’arment pour partir à la conquête de la vie active. Avec la formation adéquate, rien n’empêche  les sans-emploi  handicapés de commencer une carrière en tant que comptables, auxiliaires de justice ou auto-entrepreneurs.

Ces acteurs facilitent également les relations entre les PESH (Personnes en situation de handicap) et leur employeur potentiel. Ils fournissent aussi des conseils pour que la société puisse réaliser quelques aménagements nécessaires. Enfin, ils mettent à disposition de tous bon nombre d’informations pratiques.

Vous souhaitez réussir à toucher des revenus complémentaires ?

Vous êtes au bon endroit !

Vous allez découvrir dans ce guide pourquoi l'affiliation est le moyen le plus simple pour toucher des revenus sur Internet et comment vous allez pouvoir y parvenir.

 

 

 

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE