COMMENT DEVENIR PROTHESISTE ONGULAIRE

0
59

I – Définition du métier

La prothésiste ongulaire a pour mission d’embellir les mains et les pieds de ses clientes. Un métier de plus en plus demandé dans les instituts, salons de coiffure, spas…ET EN INDEPENDANT

II – Principales tâches d’une prothésiste ongulaire

Les principales tâches d’une prothésiste ongulaire sont les suivantes :

• Elle réalise une extension sur un ongle court, rongé ou cassé.
• Elle pose de faux ongles, appelés « capsules », sur les ongles naturels.
• Elle pratique ensuite un modelage des ongles, soit avec de la résine, très résistante et qui durcit à l’air libre, soit avec du gel, plus naturel, qui sèche sous une lampe à UV.
• Elle embellit les ongles à la demande de la cliente. Les techniques sont variées.
• Elle doit aussi savoir réaliser des french manucures, des dégradés de couleurs, poser des strass sur l’ongle ou dessiner des motifs (nail art).
• Elle réalise un remplissage lorsqu’un espace vide apparait à la base de l’ongle
• Elle entretient les ongles, les recoupe et les lime, puis elle repasse une couche de gel pour cacher l’espace.
• Les produits appliqués sur les ongles ne s’enlèvent pas au dissolvant.
• Si la cliente souhaite enlever sa manucure, elle doit donc revoir la prothésiste ongulaire lime le gel ou trempe les ongles dans une solution pour éliminer la résine.
• Elle doit veiller à ne pas abîmer les ongles naturels et respecter une hygiène scrupuleuse pour éviter les infections.
• Elle doit aussi repérer les ongles qui souffrent de mycoses et le signaler, afin d’éviter de les transmettre aux clientes suivantes.
• Elle doit régulièrement changer de lime, stériliser ses instruments et nettoyer sa table de travail.

III – Qualités et compétences requises

Les principales qualités d’une prothésiste ongulaire sont:

• Être rigoureux et attentif : la prothésiste ongulaire doit s’enquérir des allergies et traitements médicaux de sa cliente (la pose d’ongle sur des personnes qui vont être hospitalisées est déconseillée, de même que pour les diabétiques).

• Une manucure mal effectuée peut entrainer des déformations ou une fragilité de l’ongle, voire des infections, si la protection naturelle de l’ongle est endommagée et qu’il se trouve directement en contact avec les toxines des produits utilisés.

• Avoir une bonne dextérité manuelle: la pose de vernis doit être impeccable, les dessins et ornements des ongles nécessitent une grande minutie.

• Comme tous les autres métiers de l’esthétique et du cosmétique, elle doit avoir une apparence soignée et un bon sens du contact.

IV – Formation

Pour bien exécuter le métier de prothésiste ongulaire, il est utile de préparer un des diplômes suivants :

N.B : Le métier de prothésiste ongulaire peur être accessible sur expérience ou après une formation dans une école.
CAP esthétique peuvent pratiquer une manucure.
Étant donné que la plupart des prothésistes ongulaires dans un institut sont polyvalentes et savent également maquiller, coiffer, pratiquer des soins, il est recommandé de passer ce diplôme. Il est accessible en sortant du collège.
Un Bac professionnel et un BTS (donnant alors accès à une formation de niveau Bac+2) sont également proposés dans ce domaine.

V – Liens utiles

www.cidj.com › INFOS › Métiers
www.reconversionprofessionnelle.org/devenir-prothesiste-ongulaire/
www.nouvelles-esthetiques.com › Accueil › Magazine › Mars 2012
https://www.portail-autoentrepreneur.fr/…/prothesiste-ongulaire-auto-entrepreneur

VI – Que faire à présent

Pour lancer son activité en indépendant, il faut :

• Distribuer les flyers, les prospectus et les cartes de visite.
• L’affichage publicitaire : magasins du quartier, salon de coiffure et de maquillage, magasins de cosmétique…
• Participer aux salons pour les Professionnels et les Particuliers pour se faire connaitre.
• Utiliser le mailing.
• Avantager le “bouche-à-oreille”.

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE