Devenir écrivain public

0
419

La maitrise de l’écrit est une qualité qui devient de plus en plus rare de nos jours, c’est donc un atout pouvant vous offrir de nombreuses opportunités de travail. Si vous avez une  certaine aisance à l’écrit, que vous avez un vocabulaire assez riche, et que vous maitrisez les règles de grammaire, de conjugaison et de syntaxe vous pourrez vous lancer dans le monde du travail en devenant scribe, ou ce que l’on appelle communément un écrivain public.

Quel est le rôle de l’écrivain public?

Le rôle principal de l’écrivain public est de mettre ses qualités de rédacteur au service de clients qui ne peuvent pas ou qui ne savent pas rédiger. Ces personnes font donc appel à ses services pour l’écriture de différents types de textes administratifs, professionnels ou même privés. Mais pas uniquement. L’activité de l’écrivain public ne se résume pas à la rédaction de courrier, de CV ou au remplissage de documents administratifs.  Son champ d’activité est plus large, il a également pour fonction, la rédaction, la correction ainsi que  la transcription de différents documents tels que des thèses, des articles de presse,  des discours, des textes littéraires (romans, nouvelles, biographies…), il peut aussi avoir à faire le compte-rendu de réunions ou à faire de la saisie.

C’est pourquoi, même si le métier de scribe ne nécessite aucun diplôme en particulier, certaines compétences sont en revanche indispensables à cette fonction.

Quelles sont les compétences requises ?

Maitrise de la langue :

La maitrise parfaite de la langue française et des règles qui régissent son écriture  (grammaire, conjugaison, syntaxe) est le premier critère pour pouvoir aspirer à faire un travail rédactionnel de qualité. Il est important d’avoir une bonne orthographe, un vocabulaire riche et un champ lexical approprié.

Maitrise de tous types d’écriture :

La rédaction de chaque document répond à des critères rédactionnels particuliers que l’écrivain public doit impérativement connaitre. Qu’il s’agisse d’un discours, d’un compte-rendu ou d’une lettre de motivation, chacun de ces documents correspond à un type d’écriture et de présentation particulier.

Avoir des notions juridiques :

Certaines connaissances du domaine juridique ou administratif sont indispensables. L’écrivain public établit souvent un lien entre son client et une administration publique ou privée.

Exemples : Demande d’allocations familiales, demande d’aide sociale, demande de changement de nom, autorisation de construction …etc.

Savoir écouter :  

Écouter est la première étape du travail du scribe. Il doit être attentif aux paroles de son client qui peuvent être confuses, il doit prendre le temps de comprendre ses dires afin de pouvoir les reformuler à l’oral puis à l’écrit.

La discrétion :

L’écrivain public doit faire preuve de discrétion absolue. Il est tenu au secret professionnel. Les entretiens avec ses clients sont strictement confidentiels.

Être rapide au clavier et avoir des notions de bureautique seraient un plus.

Vous souhaitez toucher des revenus complémentaires ?

Téléchargez "Devenez Super Affilié"

Découvrez pourquoi l'affiliation est le moyen le plus simple pour toucher des revenus sur Internet et comment vous allez pouvoir y parvenir.

Formations et stages

Il existe de nombreux stages et formations pour devenir écrivain public, certains sont même  reconnus par l’état.

L’université de Paris III ainsi que celle de Toulon proposent toutes les deux une formation professionnelle dans le domaine, sanctionnée par un diplôme universitaire d’écrivain public.

Le centre national d’enseignement à distance (CNED), le cabinet François Peter à Montpellier et Paris, ainsi que l’académie des écrivains publics  proposent également des stages et des formations pour les personnes qui envisageraient cette carrière.

Moyens matériels

Si vous souhaitez devenir écrivain public à domicile, il vous faudra bien évidemment un espace  où vous pourrez recevoir vos clients. L’idéal serait une pièce aménagée en bureau mais un petit coin dans votre hall ou dans votre salon fera très bien l’affaire. Il vous faudra bien sûr un équipement informatique : un ordinateur, une imprimante, une connexion internet, et un logiciel de saisie et de mise en page. Il vous faudra également être joignable, un téléphone vous sera donc utile, sans oublier les consommables (papiers, stylos, encre, agrafes…).

Qu’allez vous gagner ? 

Les tarifs pratiqués en France sont variables :

  • 20 à 30 euros HT la lettre selon sa longueur
  • 30 à 40 euros HT le CV
  • 30 à 40 euros HT la lettre de motivation
  • En moyenne 50 euros / page HT création de texte (poème, discours…)
  • A partir de 1500 euros HT le récit de vie

Vous pouvez établir des forfaits ou facturer votre travail à l’heure. Vous pouvez également faire payer vos déplacements qui seront aussi à la charge de votre client.

A moins d’avoir un nombre de clients important, cette activité ne permet malheureusement pas d’en vivre. Il est conseillé d’avoir une autre activité rémunéré en parallèle, du moins au début.

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE