COMMENT DEVENIR DIÉTÉTICIEN

0
42

I – Définition du métier

Un diététicien est un professionnel qui touche à la fois au domaine de l’alimentation et de la santé. Sa priorité est de proposer un régime alimentaire adapté à chaque individu afin d’optimiser son état de santé et/ou de maximiser ses performances.

Fort d’une connaissance approfondie des besoins nutritionnels spécifiques à chacun selon son âge, son activité physique et sa pathologie, le diététicien est impliqué à tous les niveaux de l’élaboration des repas.

II – Principales tâches du diététicien

Les principales tâches du diététicien sont les suivantes :

  • Met en place et tient un fichier associant chaque malade à un régime spécifique.
  • Élabore des menus pour tous les patients de l’hôpital. Pour chaque repas, le diététicien. doit ainsi prévoir un menu spécial régime sans sel, hypoglucidique, riche en fer, pauvre en fibres, etc. Ces menus sont ensuite distribués aux malades en fonction de leur état.
  • Détermine les quantités de chaque aliment pour chaque repas ainsi que le mode de cuisson adapté.
  • S’assure du respect des règles sanitaires au niveau du stockage de la nourriture et de l’élaboration des repas.

En collectivité (cantine scolaire, centre de vacances, restaurant d’entreprise, centre sportif, etc.), le diététicien.

  • Établit des menus équilibrés.
  • Veille au respect des mesures d’hygiène à chaque étape de l’élaboration des repas.

Dans le secteur de la recherche pharmaceutique ou agroalimentaire, le diététicien.
• Participe à la conception de nouveaux produits, par exemple des produits de régime ;
•  Établit des études sur des sujets liés à

Enfin, en tant que diététicien libéral, il :

  • Établit des régimes adaptés à ses clients notamment en cas de surpoids ou de diabète.
  • Donne des conseils alimentaires à ses clients.

III – Qualités et compétences requises

Les principales qualités d’un diététicien sont:

  • Le diététicien est en contact direct avec les personnes dont il établit les menus.
  • Il doit donc disposer d’une bonne capacité d’écoute et de solides capacités relationnelles.
  • Tact et diplomatie sont nécessaires pour corriger les erreurs alimentaires des patients sans les culpabiliser ou les vexer.
  • Maîtriser une ou plusieurs langues étrangères (au moins l’anglais), surtout en collectivité du type centre de vacances et en milieu hospitalier.
  • Il doit pouvoir aussi bien travailler seul qu’au sein d’une équipe.
  • Il se doit également d’avoir un bon sens de la pédagogie pour inculquer à ses patients les règles alimentaires qu’ils doivent suivre chez eux.
  • Il doit être rigoureux et organisé.
  • Il doit être inventif pour établir des menus variés et toujours adaptés à chaque cas. 

IV – Formation

Pour bien exécuter le métier de diététicien, il est utile de préparer un des diplômes suivants :

  • Baccalauréat scientifique : bac S, bac STL (Sciences et Technologie des Laboratoires) ou bac SMS (Sciences Médico-sociales). Il est toutefois possible d’envisager une carrière de diététicien avec un bac non scientifique.
  • BTS diététique en deux années. Des mises à niveau sont proposées pour ceux et celles provenant d’une filière non scientifique. Ce BTS se fait normalement en deux ans, en établissements ou par correspondance. A noter que certains établissements proposent une troisième année pour approfondir certains points.
  • DUT génie biologique option diététique.

V – Liens utiles

www.maformation.fr/actualites/comment-devenir-dieteticien-34206

https://www.orientation.com › Métier › Santé – social – sport

https://www.portailbienetre.fr › Formation bien-être

www.cidj.com › INFOS › Métiers

VI – Que faire à présent

Pour lancer son activité en indépendant, il faut :

  • Distribuer les flyers, les prospectus et les cartes de visite.
  • L’affichage publicitaire : magasins du quartier, taxis, immeubles…
  • Participer aux salons pour les Professionnels et les Particuliers pour se faire connaitre.
  • Utiliser le mailing.
  • Avantager le “bouche-à-oreille”.
PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE