COMMENT DEVENIR ARBORICULTEUR

0
131

I – Définition du métier 

Cultivateur d’arbres, l’arboriculteur plante, entretien et soigne les arbres. S’il s’agit d’arbres fruitiers, il est responsable de la production et de la récolte.

II – Principales tâches de l’arboriculteur

Les principales tâches de l’arboriculteur sont les suivantes :

  • Tailler les arbres pour augmenter la production des fruits.
  • Palisser les arbres, c’est-­à-­dire leur imposer un développement sous une certaine forme propice à  la production et facilitant la récolte.
  • Traiter les arbres de la façon la plus raisonnée possible pour éliminer les parasites et prévenir les maladies.
  • Soigner les arbres.
  • Vérifier le bon développement des fruits.
  • Désherber le terrain.
  • Entretenir le matériel et les machines agricoles.
  • Cueillir les fruits.
  • Trier et calibrer les fruits.
  • Nettoyer et conditionner les fruits afin qu’ils soient prêts à  être commercialisés et consommés.

III – Qualités et compétences requises

  • Pour devenir arboriculteur, il faut avoir certaines aptitudes et développer des compétences :
  • Posséder de bonnes capacités d’observation.
  • Il doit surveiller de très près les tiges, branches, feuilles et fruits naissants pendant toute la saison du développement de l’arbre et de son fruit.
  • Il doit connaitre et détecter un début de maladie ou les nuisances d’un insecte.
  • La célérité est nécessaire pour contrecarrer le problème le plus tôt possible afin de ne pas risquer de perdre toute la production.
  • Il doit savoir faire preuve d’autonomie et avoir l’esprit d’équipe car il est appelé à travailler souvent avec d’autres techniciens arboricoles, notamment en période de cueillette.
  • Il doit également pouvoir s’adapter facilement à des cultures diverses mais aussi au rythme qu’imposent la nature et la météo : mieux vaut s’incliner devant les aléas climatiques et laisser la nature faire son œuvre.

IV – Formation

Pour bien exécuter le métier d’éco conseiller, il est utile de préparer un des diplômes suivants :

  • CAPA productions horticoles spécialité productions fruitières
  • BPA travaux des productions horticoles.
  • Le bac pro productions horticoles
  • Le bac pro conduite et gestion de l’exploitation agricole.
  • BTSA production horticole.

V – Que faire à présent

Pour lancer son activité en indépendant, il faut :

  • Distribuer les flyers, les prospectus et les cartes de visite.
  • L’affichage publicitaire : magasins du quartier, taxis, mairies, immeubles…
  • Participer aux salons pour les Professionnels et les Particuliers pour se faire connaitre.
  • Prendre contact avec les association, les clubs sportifs et agences de voyage.
  • Utiliser le mailing.
  • Avantager le “bouche-à-oreille”.

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE